Monday, 13 February 2012

Le temps qui passe...

Combien de temps passez-vous à attendre vos résultats de recherche?

Vous ne le savez pas?
Supposons qu'un langagier effectue au moins 66 requêtes par jour en utilisant différents outils. Si le temps d'attente est de 1 seconde par requête, ça veut dire qu'il attendra 66 secondes par jour. Si le temps d'attente est de 5 secondes, il attendra 5 minutes et demie.

De temps en temps, il peut arriver que les résultats prennent plus de temps que d'habitude. On peut vivre avec ça. Mais, si nos 66 recherches prennent chacune 5 secondes à retourner des résultats, notre patience est mise à l'épreuve. En plus, s'il n'y a aucun résultat, ça peut devenir très frustrant. Une telle situation nous pousse à y penser deux fois avant de faire une requête.

Combien d'entre nous faisons une recherche dans Google juste pour nous rendre sur un site dont nous connaissons l'adresse URL? Nous le faisons parce que Google est rapide et qu'il nous corrigera si nous nous trompons!

Certains de nos utilisateurs font jusqu'à 600 requêtes par jour. Imaginez-vous, si les résultats mettaient 5 secondes à revenir, ces utilisateurs pourraient attendre jusqu'à 50 minutes par jour! Sérieusement, je ne pense pas que nous aurions des utilisateurs qui feraient autant de requêtes si notre système était lent. Notre concordancier retourne les résultats en moyenne en 250 à 500 millisecondes environ.


Est-ce acceptable? Notre objectif est de tout retourner en moins de 300 millisecondes. À cette vitesse, l'utilisateur interagit avec le système plutôt que d'attendre.

Maintenant, combien de temps passez-vous à chercher l'information dans les résultats retournés? En effet, même si la recherche est rapide, il faut quand même être en mesure de trouver l'information rapidement.

Le premier élément à regarder est le surlignage des chaînes dans les deux langues. J'espère qu'aujourd'hui tous les outils offrent cette fonctionnalité.

Deuxième élément : la présentation de l'information. Lorsqu'il y a 25 000 résultats, est-ce vraiment utile de voir seulement 10 segments alignés? Dans TradooIT, nous pensons qu'il est important d'avoir une vue d'ensemble de toutes les 25 000 occurrences. Une des façons de vous aider est d'afficher des statistiques sur différents aspects de votre recherche, et ce, pour la totalité des résultats. Ces rubriques (à gauche) peuvent aussi servir de filtre, tout dépendant de vos besoins et contextes.

Troisième étape, éviter que les utilisateurs aient à faire plusieurs recherches pour la même chose. Lorsqu'il y a peu ou pas de résultats, pourquoi ne pas vérifier l'orthographe (p. ex., evaluaiton) ou bien trouver une chaîne semblable (p. ex., records debts au lieu de recording debts)? Pour en savoir davantage à ce sujet, vous pouvez lire un autre blogue dédié à cette fonctionnalité. À ce titre, TradooIT offre aussi un langage d'interrogation qui permet de rechercher entre autres sur la racine des mots (p. ex., record+ debt+) et éviter de faire plusieurs recherches pour le singulier, pluriel, conjugaisons, etc. (Voir le blogue à ce sujet.)

Également, pourquoi ne pas rechercher aussi dans des sites terminologiques et ainsi faire d'une pierre deux, trois, quatre coups ou même plus?

Bref, il y a plein de petits détails qui font en sorte qu'un outil augmente ou baisse l'efficacité d'un langagier. On vous réserve d'autres petits détails du genre que vous allez voir au courant des semaines et des mois à venir...

Entre-temps, faites-nous part de vos idées pour augmenter votre efficacité!

Bonne recherche!

No comments:

Post a Comment