Monday, 25 March 2013

Qu'arrive-t-il à vos rétroactions?



Vous saviez certainement que vous pouviez informer TradooIT qu'un bitexte est soit mal aligné soit erroné en cliquant sur le pouce vers le bas.


En un simple clic, vous aidez et activez le processus de contrôle de la qualité de notre corpus.

Chaque rétroaction est enregistrée dans notre base de données. Un contrôle automatisé est effectué pour corriger les erreurs ou bien, dans le cas échéant, générer un problème. Les problèmes sont corrigés manuellement par notre équipe qui interagit avec une interface spécialement conçue à cet effet.

Est-ce que notre corpus est parfait? Non. TradooIT possède un immense corpus. La qualité de notre corpus est très importante pour nous, et nous dépensons beaucoup d'énergie à la maintenir et à l'améliorer.

Sans votre aide nous ne serions pas aussi efficaces. Nous avons fait un test pour vérifier votre vigilance. Nous avons volontairement inséré un document de mauvaise qualité dans le corpus HANSARD : un seul document parmi les 701 583 bitextes que nous avons. C'est comme une aiguille dans une botte de foin.

http://www.bd-stoic.com/article-5496144.html

Combien de temps est-ce que ça vous a pris pour trouver l'aiguille? Et bien, en 7 jours, le mauvais texte avait récolté pas moins de 40 votes négatifs. BRAVO!

À l'heure actuelle, les corpus qui ont le plus de rétroactions négatives sont EMEA, MOVIE et EUROPARL. Étrangement, ces 3 corpus n'ont pas été alignés par TradooIT, mais nous ont été donnés.

Pour ceux qui ont une mémoire privée, les rétroactions suivent pratiquement les mêmes étapes que pour le public. Chaque rétroaction négative génère un problème dans votre mémoire. Les bitextes recevant le plus grand nombre de votes négatifs auront une plus grande priorité. En cliquant sur le problème, vous verrez non seulement le bitexte mais les problèmes soulevés par les différents mécanismes qui ont relevés les problèmes.

Pour ceux qui n'ont pas encore de mémoire privée, qu'attendez-vous? C'est gratuit et confidentiel!

Bonne recherche!

Simon

No comments:

Post a Comment