Saturday, 11 January 2014

Traduire en toute simplicité

Les traducteurs et traductrices ont tous leur façon de traduire leurs documents. Décrit de la façon la plus simple, le processus de traduction revient à ouvrir un document et à le traduire.


C'est simple! :-)

Évidemment, il existe plusieurs méthodes de travail qui ne changent rien à cette simplicité. Que l'on effectue le dépouillement terminologique au début ou à la fin, que l'on lise le document au complet avant de commencer ou pas, que l'on effectue une ou deux révisions, etc., les deux étapes de base restent les mêmes.

Par contre, cette simplicité est mise à rude épreuve lorsque le traducteur utilise des outils de prétraduction. Ceux-ci offrent différentes façons d'interagir avec leur mémoires, banques de terminologies ou données. Certains outils vous invitent à ouvrir le document et à le traduire dans leur application. Cette application insérera des balises dans le contenu ou vous affichera le contenu du document une phrase à la fois. Pour être un peu plus interactive, une application en parallèle communique avec l'éditeur de texte pour vous donner accès à plus de renseignements en contexte.

Chacune des options décrites possède ses avantages et ses inconvénients. Les traducteurs choisiront l'application qui correspond le mieux à leur méthode de travail. Dans tous les cas, il n'est plus question de simplement ouvrir un document et de le traduire. Il faut ouvrir des balises, sauvegarder des balises, ouvrir une application en parallèle, réappliquer la mise en forme qui n'a pas été conservée par notre outil, etc.

Pourquoi les outils actuels ne convergent-ils pas vers la traduction à sa plus simple expression? Cette simplicité est tellement évidente, que je me demande si les tentatives passées n'ont pas toutes échoué. Techniquement, il est très difficile de rendre l'utilisation des mémoires de traduction simple. Est-il possible pour le traducteur de retrouver cette simplicité tout en utilisant un outil de traduction interactif? Est-il possible même d'améliorer son environnement de traduction? Si oui, comment?


Nous nous sommes penchés sur ce problème et voici notre réponse : Gazoo.

A bientôt!

Simon

No comments:

Post a Comment